mardi 31 juillet 2012

Mercy Thompson T3 : Le baiser du fer, Patricia Briggs


Edition Milady
410 pages

Synopsis

"Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais néanmoins un prédateur..."
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n'est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l'image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle...

J’étais très enthousiaste à l’idée de commencer le troisième tome d’une de mes sagas préférées, et c’est peut-être ce trop gros enthousiasme qui m’a empêché d’apprécier pleinement la lecture. C’est jusqu’à maintenant le tome le plus décevant que j’ai pu lire.

Et le pourquoi de cette déception se résume en quelques points.
Tout d’abord, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de longueurs et surtout au début. On se plonge dans l’univers des faes et c’est vrai que ce n’est pas forcément le plus intéressant. D’une part, parce que je ne me suis pas particulièrement attaché aux personnages. Ils sont tous assez méchants. Seul Zee réussi à s’attirer ma sympathie. Mais ce n’est pas nouveau. Depuis le début c’est un personnage que j’apprécie beaucoup. Mais comme dans ce tome, il s’attire quelques ennuies, il n’est pas très présent. Et c’est dommage. D’autre part, les faes sont très secrets, du coup même si ce tome leur est consacrés, il nous manque pas mal d’informations.

Ensuite, j’ai trouvé que le livre souffrait pas mal de l’absence de certains personnages, à savoir, Adam, Samuel et Stefan. Adam et Samuel sont présent, mais à la toute fin et Stefan a carrément disparu de la circulation. Ce sont des personnages masculins qui apportent un côté plus viril à l’histoire. Et ça m’a manqué.

Pour ce qui est de Mercy, elle est fidèle à elle-même. Elle continue et continuera à venir en aide aux personnes qu’elle aime. Et ce au détriment de sa propre vie. C’est un trait de caractère que j’apprécie beaucoup. Elle ne manque pas de courage, même si parfois elle est un peu dépassé par les évènements.
C’est également dans ce tome, qu’elle va faire son choix amoureux. De ce côté, je n’ai pas eu de surprise et j’ai trouvé le dénouement un peu trop facile. Mercy qui été si hésitante dans les premiers tomes, se décide bien vite.

L’intrigue est plutôt intéressante, mais grandement ralentie par le comportement des faes qui ne veulent rien révéler. Mercy est donc obligé de faire des pieds et des mains pour avoir des réponses assez floues qui ne l’aident pas franchement.

Mais la fin est juste grandiose. Et ce sont les 100 dernières pages qui ont vraiment rattrapé tout le bouquin. L’histoire prend une tournure complètement inattendue et je ne pensais pas que l’auteur irait si loin. J’ai aussi été surprise par l’identité du tueur. C’est vrai que je ne m’y attendais vraiment pas.

En bref, un tome en demi-teinte. Le début est un peu long, mais la fin m’a presque fait oublier. J’espère que le tome 4 fera remonter la saga dans mon estime. 

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas lu cette saga, mais ce tome n'a pas l'air top top !

    RépondreSupprimer